Fermer

Mairie de Villeurbanne

Ma ville accessible a tous

Handicap et accessibilité

Que prévoit la loi handicap de février 2005 ?

Elle prévoit qu’à l’horizon 2015, les bâtiments et les installations recevant du public, ainsi que les lieux de travail, devront être accessibles à tous, quelle que soit la nature du handicap, physique, sensoriel, cognitif, mental ou psychique.

Que se passe-t-il à Villeurbanne ?

La Ville a décidé d’aller au-delà du cadre fixé par la loi, pour rendre « évidente » la présence des personnes handicapées dans les bâtiments mais aussi dans les espaces publics. D’ailleurs, un diagnostic a été réalisé sur les bâtiments de la Ville recevant le plus d’usagers. Quant aux constructions nouvelles et aux projets d’aménagement des espaces publics, ils intègrent désormais cette dimension. Enfin, le respect des normes d’accessibilité a été renforcé dans la délivrance des permis de construire déposés par les commerces et les établissements recevant du public. 

Pour l’accessibilité à l’emploi, la mairie, en tant qu’employeur, a quasiment atteint l’objectif de 6 % de travailleurs handicapés, conformément à la législation en vigueur.

Du côté du droit à la scolarisation en milieu ordinaire pour les enfants porteurs d’un handicap, il y a aussi du progrès. Plus d’une quarantaine d’enfants de moins de 3 ans sont aujourd’hui intégrés à des crèches ou des haltes-garderies villeurbannaises.

Enfin, l’accessibilité à la culture compte aussi pour la Ville. Par exemple, les trois médiathèques villeurbannaises mettent à destination des personnes malvoyantes des livres adaptés à leur handicap, c’est-à-dire écrits en gros caractères et sonores.