Fermer

Mairie de Villeurbanne

A l'ecole de la Nature

L'éducation à l'environnement en projets

Qu’est-ce que l’éducation à l’environnement ?

C’est l’apprentissage du développement durable en s’intéressant à son environnement le plus proche : le quartier, l’école, la famille… Puis en mettant en pratique un mode de vie plus respectueux de cet environnement au moyen de gestes simples et de nouvelles habitudes vraiment faciles à adopter.

Quels sont les projets menés ?

Pour sensibiliser les plus jeunes et leur dispenser très tôt les bases d’une éducation à l’environnement, la Ville mène différents projets :   

• Les jardins buissonniers

Villeurbanne en a créé plus de 60. Ce sont des « bouts de jardin » installés un peu partout, dans les cours d’écoles notamment. Réalisés au moyen de grands bacs et accessibles à toutes les petites mains, ils sont toujours installés à la bonne hauteur. Dans les jardins partagés, l’expérience est encore plus riche. Dans les jardins de la Filature ou de Saint-Pierre-Chanel, les enfants rencontrent des jardiniers expérimentés et apprennent leurs méthodes pour bien semer, arroser, entretenir, récolter au bon moment… Quant aux enseignants et aux parents d’élèves, c’est pour eux l’occasion de se rencontrer pelle à la main. Et comme ces jardins en partage sont constamment entretenus, il n’y a plus de soucis d’arrosage pendant les grandes vacances, lorsque l’école est fermée.

• Les «cartables verts»

Les écoliers des groupes scolaires Jules-Guesde, Château-Gaillard et, à la rentrée 2010, Saint-Exupéry, ont dans leur cartable des fournitures solides, recyclables, rechargeables, toutes identiques et achetées en « gros ». Résultat : plus de jalousie entre les écoliers, chacun possède un kit complet, les familles n’ont plus à courir, elles économisent du temps, de la patience et de l’argent car le prix du kit s’élève à moins de dix euros par écolier.

• La mare pédagogique 

Une mare est un écosystème fragile et bien particulier. Après à la découverte dans un plan d’eau du parc de Chamagnieu d’une espèce rare et menacée, le triton crêté, une autre mare a été creusée avec le Cora (Centre ornithologique Rhône-Alpes) pour ne pas le déranger. Cette mare pédagogique permet aux enfants d’observer au plus près l’extraordinaire biodiversité qu’elle recèle.

Dans le quartier Saint-Jean, l’école Saint-Exupéry a également sa mare, créée au printemps 2010 avec l’aide des enfants. Toutes les classes, même les « petits » de maternelle y ont accès, ainsi que les enfants du centre de loisirs voisin pendant les vacances scolaires. Et pour imperméabiliser le fond de la mare, une sorte d’argile a été utilisée, histoire d’aller jusqu’au bout de la démarche écologique…

• Des écoles éco-responsables

Dans plusieurs écoles de Villeurbanne, les gestes éco-responsables sont entrés dans le quotidien des enfants.

Accompagnés par la Frapna, les élèves du groupe scolaire Édouard-Herriot, mais aussi les enseignants et le personnel savent tout sur le tri des déchets et le recyclage, notamment du papier, depuis le choix de la bonne poubelle jusqu’à la nouvelle vie du produit.

Toujours avec l’appui de la Frapna, les enfants d’Ernest-Renan élaborent une « carte verte », comme celle qui existe sur l’ensemble de Villeurbanne, mais cette fois à l’échelle de leur quartier. Ils sont partis à la recherche de l’emplacement des bornes Vélo’v, des conteneurs à verre et ont aussi repéré où se situent les espaces verts. Quant à l’école Jules-Guesde, elle travaille sur les enjeux du réchauffement climatique et la question des transports.